Actualité

 

 

This page in English

 

2015

 

12-16 Octobre 2015 : Exposition sur la « Documentation digitale,

Conservation avec la Science et la Technologie »

 

Documentation numérique

La Délégation permanente du Japon auprès de l’UNESCO, le Congrès national de la Fondation du patrimoine industriel et le Secrétariat du Cabinet du Gouvernement du Japon ont le plaisir de présenter une exposition sur la « Documentation digitale, Conservation avec la Science et la Technologie ». L’objet de cette exposition interactive est de montrer les applications des dernières innovations technologiques dans le domaine du patrimoine. En combinant la puissance des données informatiques, l’art numérique et l’expertise scientifique pour valoriser, identifier et protéger le patrimoine culturel, l’exposition permettra aux visiteurs d’avoir une expérience tactile et visuelle multi-supports de différents sites à travers le monde, notamment de sites du patrimoine industriel encore opérationnels et de sites du patrimoine culturel menacés par des conflits armés. L’exposition vise ainsi à sensibiliser le public aux enjeux de notre patrimoine global et de conduire à sa plus grande valorisation et protection afin de le transmettre aux générations futures.

 

Descriptif (en anglais) de l'exposition « Documentation digitale, Conservation avec la Science et la Technologie »

 

 

2014

 

 

22 octobre: « Soirée de l’ASPAC », réception offerte par les Pays membres du Groupe Asie-Pacifique de l’UNESCO


 

Le 22 octobre 2014, les Etats membres du Groupe Asie-Pacifique de l’UNESCO (ASPAC) ont organisé « La soirée de l’ASPAC », au Siège de l’Organisation. Cette réception fut l’occasion pour dix-huit pays du Groupe ASPAC de présenter leurs spécialités culinaires respectives. De nombreux invités, parmi lesquels Madame Irina Bokova, Directrice générale de l’UNESCO, ont ainsi pu apprécier les plats de ces pays. Le stand de cuisine japonaise, qui offrait des sushis et du saké, a rencontré un très grand succès.

L’ambassadeur Monji et ses homologues de l’ASPAC 

Cuisine thaïlandaise, coréenne et iranienne

L’ambassadeur Monji et ses homologues de l’ASPAC 

Cuisine thaïlandaise, coréenne et iranienne 

Cuisine pakistanaise, cambodgienne, népalaise et chinoise

Le stand de sushis

Cuisine pakistanaise, cambodgienne, népalaise et chinoise

Le stand de sushis

 

 

15-31 octobre 2014 : 195ème Session du Conseil exécutif de l’UNESCO

 

 

 La 195ème Session du Conseil exécutif de l’UNESCO s’est tenue du 15 au 31 octobre 2014. Le Conseil exécutif est un des trois organes constitutifs de l’UNESCO qui réunit, deux fois par an, les représentants de 58 pays élus par la Conférence générale pour un mandat de 4 ans afin de débattre de questions relatives aux programmes et au budget de l’UNESCO. Le Japon en est un membre sans cesse réélu depuis 1952, année consécutive à son adhésion à l’UNESCO (1951).  Lors de la première Réunion plénière de la 195ème session du Conseil exécutif, le 20 octobre dernier, Madame Irina Bokova, Directrice générale, a prononcé un  discours d’ouverture. Puis, ce fut au tour des représentants des Pays membres du Conseil, parmi lesquels notre Ambassadeur, de prendre la parole. Dans son discours,  l’Ambassadeur Monji a notamment évoqué la contribution du Japon à l’UNESCO ainsi que la Conférence mondiale sur l’éducation au développement durable prévue en novembre à Nagoya et Okayama. Les réunions du Conseil exécutif sont l’opportunité pour les Etats membres d’échanger des points de vues sur les programmes relatifs à l’éducation, la culture et les sciences, ainsi que sur les questions administratives et financières.

 

Le discours d’ouverture de Madame Bokova, Directrice générale

Le discours de l’Ambassadeur Monji

Le discours d’ouverture de Madame Bokova, Directrice générale

 Le discours de l’Ambassadeur Monji

Vue de la salle du Conseil exécutif

Les drapeaux des 58 pays membres du Conseil exécutif sont déployés pendant la Session

Vue de la salle du Conseil exécutif

Les drapeaux des 58 pays membres du Conseil exécutif sont déployés pendant la Session

 

 

26 septembre : Visite à l’UNESCO de la première Miss Saké du Japon

 

 

Le 26 septembre 2014, la première jeune femme à avoir été couronnée Miss Saké, Mademoiselle Mai MORITA, a visité l’UNESCO. Ce titre a été créé par l’Association « Miss Saké », avec le soutien du Ministère des Affaires étrangères, du ministère de l'Agriculture, des Forêts et de la Pêche , de l’Agence nationale de taxation, de l’Agence pour le Tourisme et de l’Association des fabricants de saké et de shochu, afin de faire connaitre dans le monde entier les charmes de cette boisson alcoolisée à base de riz fermenté qui constitue un symbole majeur de la culture traditionnelle japonaise. En plus de sa participation aux évènements liés à la promotion de la cuisine et du saké japonais, tant au Japon qu’à l’étranger, Miss Saké contribue à sensibiliser le public à l’art du saké et à promouvoir le tourisme au Japon. L’Ambassadeur Monji a accueilli Mademoiselle Morita et lui a expliqué le rôle et les missions de l’UNESCO, seule Organisation des Nations-unies agissant dans le domaine de la culture. Il a notamment souligné l’importance de l’UNESCO pour le Japon et le rôle joué par ce dernier au sein de l’Organisation. Ils ont également discuté de la renommée de la cuisine et du saké japonais à l’étranger, avec l’inscription du Washoku (traditions culinaires des Japonais) sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité en décembre 2013.

 

La veille de cette visite, le 25 septembre, l’Ambassadeur Monji, en sa qualité d’Ambassadeur auprès de l’UNESCO et de « Saké Samourai », a organisé un dîner à sa Résidence auquel il a convié Miss Saké 2014 ainsi que des membres de l’Association des amis du saké de l’Assemblée nationale française, des sommeliers de réputation internationale, des critiques gastronomiques ainsi qu’un « Saké Samourai » français, afin d’échanger leurs points de vues sur la cuisine japonaise et le saké.

 

L’Ambassadeur Monji a également assisté à une dégustation de saké en compagnie de Miss Saké et de Monsieur Sylvain Huet, « Saké Samourai » français. Cette dégustation a eu lieu le 29 septembre dans une galerie d’art parisienne, à l’occasion d’une exposition de bijoux d’une créatrice japonaise.

dans la grande salle de conférence

devant le mur de Joan Miró

Vêtu de la veste du « Saké Samourai », l’Ambassadeur Monji fait visiter l’UNESCO

à Mademoiselle Mai Morita, Miss Saké 2014. 

(A gauche : dans la grande salle de conférence   A droite : devant le mur de Joan Miró)

Le « Mur de la Paix » dans le « Square de la Tolérance » à l’UNESCO     

Miss Saké 2014 et l’Ambassadeur Monji, « Saké samourai », à sa résidence

Le « Mur de la Paix » dans le « Square de la Tolérance » à l’UNESCO     

Miss Saké 2014 et l’Ambassadeur Monji, « Saké samourai », à sa résidence

Echanges autour du saké à la résidence

Monsieur Didier Quentin, ancien Président du Groupe d'Amitié France-Japon de l’Assemblée nationale et son épouse posent avec Miss Saké

Echanges autour du saké à la résidence

Monsieur Didier Quentin, ancien Président du Groupe d'Amitié France-Japon de l’Assemblée nationale et son épouse posent avec Miss Saké

Photo souvenir des participants

Miss Saké 2014 entourée de deux « Saké Samourais »

Photo souvenir des participants au dîner

Miss Saké 2014 entourée de deux « Saké Samourais »

 

 

22 septembre 2014 : Colloque le rôle de la Diplomatie culturelle dans les pays francophones
(Assemblée nationale, Paris) 

 

Le 22 septembre 2014, l’Ambassadeur Monji a été invité à s’exprimer lors du Colloque intitulé « le rôle de la diplomatie culturelle dans les pays francophones » organisé par l’Institut pour la Diplomatie culturelle qui s’est tenu à l’Assemblée nationale française. L’Ambassadeur Monji a prononcé un discours sur le thème de la diplomatie culturelle japonaise, abordant les notions de diplomatie publique et de puissance douce (« soft power »), puis a poursuivi sur une présentation de la culture populaire japonaise et du concept « Cool Japan », terminant son intervention sur les liens entre le Japon et les pays francophones. D’autres invités ont également pris la parole parmi lesquels Michèle Alliot-Marie, ancienne Ministre des Affaires étrangères de la République française, Monsieur Abou Diouf,  Secrétaire-général de l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF), l’actrice belge Alexandra Vandernoot, un professeur de Science-Po Aix-en –Provence et des directeurs d’entreprises françaises. Leurs interventions furent suivies d’un débat auquel ont pris part onze Ambassadeurs auprès de la France et Délégués permanents auprès de l’UNESCO.

本使スピーチ

Vue du symposium

L’Ambassadeur Monji pendant son intervention

Vue du symposium

Madame Michèle Alliot Marie, ancienne ministre des Affaires étrangères de la République française

Pendant le débat

Madame Michèle Alliot Marie, ancienne ministre des Affaires étrangères de la République française 

Pendant le débat

Photo souvenir des participants

Après le colloque, l’Ambassadeur Monji présente la culture populaire japonaise aux autres participants

Photo souvenir des participants

Après le colloque, l’Ambassadeur Monji présente la culture populaire japonaise aux autres participants

 

 

18 septembre : Rencontre avec des étudiants de l’Université de Tokyo 


 

Le 18 septembre, l’Ambassadeur Monji a reçu des étudiants de l’Université de Tokyo, qui, dans le cadre d’un voyage d’étude en France, visitaient  plusieurs instituts de recherche et des institutions publiques. L’Ambassadeur Monji leur a tout d’abord expliqué le rôle et les activités de l’UNESCO, puis leur a décrit l’action du Japon au sein de l’Organisation. Il s’est ensuite entretenu avec eux au sujet de la « puissance douce » et de la diplomatie culturelle, témoignant de son expérience en tant qu’Ambassadeur du Japon en Iraq et au Qatar. Les étudiants ont ensuite rencontré d’autres membres de la Délégation.

L’Ambassadeur Monji pendant sa présentation

L’Ambassadeur Monji pendant sa présentation

L’Ambassadeur Monji pendant sa présentation

L’assemblée attentive.

L’Ambassadeur Monji répondant aux questions des étudiants

L’assemblée attentive

L’Ambassadeur Monji répondant aux questions des étudiants

 

 

8 septembre 2014 : Visite des étudiantes de l’Université féminine de Sagami

 

Le 8 septembre, l’Ambassadeur Monji a reçu un groupe d’étudiantes de l’Université féminine de Sagami, en visite à Paris et à Lyon pour étudier l’évolution de la cuisine française ainsi que la perception de la culture japonaise à l’étranger, afin de réaliser des études comparatives entre la France et le Japon. Dans sa présentation sur la « puissance douce et la diplomatie culturelle », l’Ambassadeur a évoqué l’action du Japon au sein de l’Organisation, dont la récente l’inscription par l’UNESCO du Washoku (traditions culinaires des Japonais) sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Il leur a expliqué la signification et le contexte de l’inscription des traditions culinaires d’autres pays sur cette même liste et comment la culture japonaise, y compris la cuisine, est perçue par les autres pays. Pendant sa présentation, il a évoqué des épisodes significatifs de sa carrière en tant que Directeur-général de la diplomatie publique au sein du Ministère des Affaires étrangères du Japon ou comme Ambassadeur en Iraq puis au Qatar.

L’Ambassadeur Monji pendant son intervention

Les étudiantes et l’Ambassadeur Monji

L’Ambassadeur Monji pendant son intervention

Les étudiantes et l’Ambassadeur Monji

Les étudiantes écoutant l’intervention de l’Ambassadeur Monj

Les étudiantes écoutant l’intervention de l’Ambassadeur Monj

Les étudiantes écoutant l’intervention de l’Ambassadeur Monj

 

 

14 -15 mars 2014Exposition-Dégustation-Vente « C’est bon le Japon ! » ,

la gastronomie japonaise (Washoku) à l’honneur


 

Une exposition-dégustation-vente, intitulée « C’est bon  le Japon ! », présentant la gastronomie et l’artisanat japonais et parrainée par la Délégation, s’est déroulée les 14 et 15 mars 2014 à Paris. Alors qu’en décembre 2013, la gastronomie japonaise « washoku » été reconnue patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’UNESCO et que l’intérêt pour la cuisine japonaise va croissant, cet évènement présentait les produits d’une quinzaine de sociétés japonaises de l’agroalimentaire et de l’art de la table, importés directement du Japon pour cette occasion. A côté de cette présentation, plus de 15 gouvernements locaux japonais ont fait la promotion du tourisme dans leurs régions. L’événement fut un grand succès, attirant de nombreux visiteurs.

File d’attente à l’entrée de l’exposition

La foule des visiteurs

File d’attente à l’entrée de l’exposition

La foule des visiteurs

Présentation de vaisselle japonaise

Cartes de correspondance en « washi »,

Présentation de vaisselle japonaise

Cartes de correspondance en « washi »,

le papier japonais

 

Vue des stands 

Posters touristiques de différentes régions du Japon

Vue des stands     

Posters touristiques de différentes régions du Japon

 

 

 

 

11 mars 2014: « Hiroshima Peace concert » au siège de l'UNESCO

 

 

Le grand auditorium de l’UNESCO a accueilli le « Hiroshima Peace concert » le 11 mars dernier, en coopération avec notre Délégation. C’est une initiative née à Hiroshima, rassemblant de nombreux artistes de différents pays au premier rang desquels la claveciniste japonaise de renommée internationale Yasuko Mitsui, autour de l’idéal d’un monde en paix sans armes nucléaires pour les générations futures. La date du concert coïncide avec l’anniversaire du Grand Séisme de l’Est du Japon en 2011 pour exprimer au monde entier la reconnaissance du Japon pour l’élan de soutien et les actions de solidarité après cette terrible catastrophe.

 

Environ 1000 spectateurs ont eu le plaisir d’écouter des solistes de nationalité japonaise, américaine, anglaise, française, russe, chinoise et coréenne dans la première partie de ce concert, et des artistes en herbe, jeunes solistes et orchestres d’enfants dans la seconde. Le même jour se sont déroulées une exposition de jeunes peintres japonais et une dégustation de pâtisseries et de thé japonais, reflets de l’hospitalité japonaise, et de très nombreux visiteurs ont ainsi pu apprécier autant la beauté que les saveurs de notre pays.

La veille du concert, l’Ambassadeur Monji rencontre les artistes

Message du Directeur-Général adjoint de l’UNESCO, M. Getachew Engida

La veille du concert, l’Ambassadeur Monji rencontre les artistes

Message du Directeur-Général adjoint de l’UNESCO, M. Getachew Engida

Discours de l’Ambassadeur Monji

Yasuko Mitsui au clavecin

Discours de l’Ambassadeur Monji

Yasuko Mitsui au clavecin

La soprano chinoise Yun Hong Zhao

Le pianiste russe Sergei Markarov

La soprano chinoise Yun Hong Zhao

Le pianiste russe Sergei Markarov,

Artiste de l' UNESCO pour la Paix

Le compositeur français Hacène Larbi dirigeant son œuvre « Matsukaze » La soprano coréenne Yoo Seunhee

Le compositeur français Hacène Larbi dirigeant son œuvre « Matsukaze »

La soprano coréenne Yoo Seunhee

Le jeune prodige Nishimoto Yuya, 11 ans L’Ambassadeur Monji et son épouse assistent à une démonstration de la confection de gâteaux par un pâtissier japonais

Le jeune prodige Nishimoto Yuya, 11 ans

L’Ambassadeur Monji et son épouse assistent à une démonstration de la confection de gâteaux par un pâtissier japonais

L’espace de dégustation de pâtisseries L’exposition de peintures
L’espace de dégustation de pâtisseries L’exposition de peintures

 

 

 

 

 

2013


2 - 7 décembre 2013: Huitième Session du Comité intergouvernemental de sauvegarde du patrimoine culturel immatériel


 

La 8ème Session du Comité intergouvernemental s’est tenue à Bakou, capitale de l’Azerbaïdjan, du 2 au 7 décembre 2013. Le Japon était représenté par le Docteur Masanori Aoyagi, Commissaire aux Affaires culturelles, et par S.E. Monsieur Kenjiro Monji, Délégué permanent du Japon auprès de l’UNESCO. Au cours de cette session, « le washoku, traditions culinaires des Japonais, en particulier pour fêter le Nouvel An » a été inscrit officiellement sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

Pendant les débats

Le groupe des représentants du gouvernement japonais

Pendant les débats

    

Le groupe des représentants

du gouvernement japonais

Mot de remerciement prononcé en salle par le Docteur Aoyagi après l’inscription du « Washoku ».

Interview du Docteur Aoyagi et de l’Ambassadeur Monji après l’inscription du « Washoku »

Mot de remerciement prononcé en salle par le Docteur Aoyagi après  l’inscription du « Washoku »

Interview du Docteur Aoyagi et de l’Ambassadeur Monji après  l’inscription du « Washoku »

la trilogie épique kirghize de Manas, Semetey et Seitek

la parranda de San Pedro de Guarenas et Guatire, chants et danses folkloriques du Venezuela

Les pays concernés ont présenté des démonstrations des éléments inscrits sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Sur la photo de gauche, la trilogie épique kirghize de Manas, Semetey et Seitek, et sur celle de droite la parranda de San Pedro de Guarenas et Guatire, chants et danses folkloriques du Venezuela.

 

 

 

 

19 novembre 2013: « Soirée de l’ASPAC»,  Réception organisée par le groupe Asie-Pacifique (ASPAC)


 

Le 19 novembre 2013, au siège de l’UNESCO à Paris, les Etats membres appartenant au groupe Asie-Pacifique ont donné une réception intitulée « Soirée de l’ASPAC », et présenté des plats représentatifs de chacun de leurs pays. Environ 300 invités, dont la Directrice-Générale de l’UNESCO, Madame Irina Bokova sont venus découvrir et déguster les différentes cuisines asiatiques. Le Japon a proposé des sushi et du sake, qui ont été très appréciés.

日本料理 インド料理

Cuisine japonaise

Cuisine indienne

タイ料理

ASPAC各国大使と門司大使

Cuisine thaïlandaise

Son Excellence Monsieur Kenjiro Monji et ses homologues du groupe ASPAC

 

 

 

14 novembre 2013 : Réception offerte par le Japon à l’occasion de la Conférence générale de l’UNESCO ainsi que de la prise de fonctions de Son Excellence Monsieur Kenjiro Monji


 


Le 14 novembre 2013, au siège de l’UNESCO à Paris, notre Délégation a offert une réception afin de présenter son nouvel Ambassadeur, Son Excellence Monsieur Kenjiro Monji. La réception a rencontré un très grand succès avec plus de 450 invités présents, dont Madame Irina Bokova, Directrice-générale de l’UNESCO, les cadres de l’UNESCO et les Ambassadeurs des Etats membres. De plus, afin de faire mieux connaître l’artisanat japonais, la salle de réception exposait un ensemble de céramiques Kiyomizu-yaki de Kyoto, qui a suscité l’admiration de nombreux invités.

Discours de Son Excellence Monsieur Kenjiro Monji devant les nombreux invités.

La Directrice-générale de l’UNESCO admirant la céramique Kiyomizu accompagnée de Son Excellence Monsieur Kenjiro Monji et de son épouse.

Discours de Son Excellence Monsieur Kenjiro Monji devant les nombreux invités

La Directrice-générale de l’UNESCO admirant la céramique Kiyomizu-yaki accompagnée de Son Excellence Monsieur Kenjiro Monji et de son épouse

 

 

 


13 novembre 2013 : Elections des membres du Conseil exécutif de l’UNESCO

 

Les élections au Conseil exécutif de l’UNESCO  se sont déroulées le 13 novembre, pendant la Conférence générale de l’UNESCO. Le Japon, candidat à sa réélection, a sollicité et obtenu la confiance de nombreux Etats membres pour un nouveau mandat, jusqu’en en 2017. Le Conseil exécutif, comme la Conférence générale, est un organe directeur de l’UNESCO très important, composé de 58 Etats membres élus. Notre pays a été membre du Conseil exécutif de façon continue depuis son adhésion à l’UNESCO.

Au moment de la publication des résultats.

Tableau des résultats (le Japon y figure).

Au moment de la publication des résultats

Tableau des résultats (le Japon y figure)

 

 

 

 

8 novembre 2013 :Discours de Madame Michiko Ueno, Vice-Ministre de l'Education, de la Culture, des Sports, des Sciences et de la Technologie, Chef de la Délégation japonaise, lors de la 37ème Session de la Conférence générale

 

Le 8 novembre 2013, lors de la 37ème Session de la Conférence générale, Madame Michiko Ueno, Vice-Ministre de l'Education, de la Culture, des Sports, des Sciences et de la Technologie, a prononcé un discours en tant que chef de la Délégation japonaise devant la Directrice-générale de l’UNESCO Madame Irina Bokova, et les représentants des Etats membres. Dans son intervention, Madame Ueno a particulièrement insisté sur les domaines considérés comme capitaux par le Japon, tels que l’éducation pour tous, l’éducation pour le développement durable, le sustainability science et la protection du patrimoine ,  et a annoncé le renforcement de la coopération de notre pays avec l’Organisation. Vous pouvez lire le texte de son intervention lors du débat de politique générale ici (en anglais).

Madame Michiko Ueno, Vice-Ministre de l'Education, de la Culture, des Sports, des Sciences et de la Technologie, à la tribune. Madame Michiko Ueno, Vice-Ministre de l'Education, de la Culture, des Sports, des Sciences et de la Technologie, à la tribune.

Madame Michiko Ueno, Vice-Ministre de l'Education, de la Culture, des Sports,

des Sciences et de la Technologie

 

 

 

8 novembre 2013 : Petit-déjeuner ministériel sur l’éducation pour le développement durable.


 

Le 8 novembre, le Gouvernement japonais et l’UNESCO ont organisé au siège de l’UNESCO (Paris) un petit-déjeuner ministériel sur le thème de l’éducation pour le développement durable (EDD). Des représentants de haut niveau des Ministères de l’Education de nombreux pays y ont participé, conjointement avec Madame Irina Bokova, Directrice-Générale de l’UNESCO et Monsieur Qian Tang, Sous-directeur général pour l’Education. Rappelons que le Japon sera le pays hôte de la Conférence mondiale de l'UNESCO sur l’EDD en novembre 2014 (Aichi-Nagoya et Okayama). Ce petit-déjeuner fut l’occasion pour chaque pays de réaffirmer combien il est important de soutenir l'éducation pour le développement durable et d’échanger des points de vue sur la situation actuelle de l’EDD en termes de diffusion ainsi sur toutes les différentes problématiques liées à ce thème. Lors de ce petit-déjeuner, Mme Michiko Ueno, Vice-Ministre de l'Education, de la Culture, des Sports, des Sciences et de la Technologie du Japon, a prononcé un discours en tant que représentante du Gouvernement japonais, à lire ici (en anglais).

Madame Michiko Ueno pendant son intervention Vue de la salle de réunion

Madame Michiko Ueno pendant son intervention

Pendant les débats

Monsieur Omori, maire d’Okayama et Monsieur Iiyoshi, président de l’Université Chubu

Intervention des participants

Monsieur Ohmori, maire d’Okayama et Monsieur Iiyoshi, président de l’Université Chubu

Intervention des participants

 

 

 

 

7 novembre 2013 : Réception offerte par la préfecture d’Aichi et la ville d’Okayama pour promouvoir la Conférence mondiale de l'UNESCO sur l’Education pour le Développement durable (EDD) qui se tiendra en novembre 2014


 

Le 7 novembre 2013, la préfecture d’Aichi et la ville d’Okayama, qui seront les hôtes de la Conférence mondiale de l'UNESCO sur l’Education pour le Développement Durable (EDD)  en novembre 2014, ont organisé avec succès une réception au siège de l’UNESCO pour promouvoir cet évènement. Le Gouverneur de la préfecture d’Aichi Monsieur Hideaki Ohmura et le maire de la ville d’Okayama, Monsieur Masao Ohmori, qui représentaient les organisateurs, ont prononcé un discours. Madame Irina Bokova, Directrice-générale de l’UNESCO, a également fait l’honneur de sa présence et leur a souhaité la bienvenue.

Vue de la salle de réception Discours de la Directrice-générale

Pendant la réception

Discours de la Directrice-générale

Discours de l’Ambassadeur Monji

Madame Bokova conversant avec Monsieur Ohmura et l’Ambassadeur Monji

Discours de l’Ambassadeur Monji

Madame Bokova conversant avec Monsieur Ohmura et l’Ambassadeur Monji

 

 

 

 

7 novembre 2013 : Présentation de la Conférence mondiale sur l’Education au Développement durable (EDD) à Okayama, Aichi.

 

Le 7 novembre 2013, les préfectures d’Aichi et la ville d’Okayama ont organisé au siège de l’UNESCO une manifestation en marge de l’ouverture de la 37ème Conférence générale destinée à présenter la Conférence mondiale de l'UNESCO sur l’Education pour le Développement durable (EDD) qu’elles accueilleront en novembre 2014.

Discours du Maire d’Okayama Monsieur Ohmori. Le Gouverneur de la préfecture d’Aichi, M. Ohmura, et dles invités.

Discours du Maire d’Okayama Monsieur Ohmori

Le Gouverneur de la préfecture d’Aichi, M. Ohmura, et des invités

 

 

 

 

5 au 20 novembre 2013 : 37ème Conférence générale de l’UNESCO

 


La 37ème Conférence générale de l’UNESCO s’est tenue qui siège de l’Organisation à Paris du 5 au 20 novembre 2013. La Conférence générale est l’organe directeur le plus important de l’UNESCO. C’est un évènement biennal de grande envergure auquel participent des représentants de très haut niveau (Chefs d’Etat et de Gouvernement, Ministres des Affaires étrangères, etc.) des 195 Etats membres et d’autres organismes, soit près de 3000 personnes au total. Le site Internet officiel de l’UNESCO permet de suivre les débats de la conférence et d’obtenir des informations sur tous les événements connexes.

Vue d’une salle de réunion L’équipe managériale de l’UNESCO

Pendant une réunion

L’équipe managériale de l’UNESCO

Discours d’ouverture de la Directrice-générale de l’UNESCO, Mme Irina Bokova. 

Discours de Monsieur Hao Ping, Président de la 37e session de la Conférence générale

Discours d’ouverture de la Directrice-générale de l’UNESCO, Mme Irina Bokova            

Discours de Monsieur Hao Ping, Président de la 37e session de la Conférence générale

 

 

 

29 octobre 2013 : Présentation des lettres de créance à Madame Irina Bokova,

Directrice générale de l’UNESCO, par Son Excellence Monsieur Kenjiro Monji

 

Le 29 octobre 2013, Son Excellence Monsieur Kenjiro Monji a présenté à Madame Irina Bokova, Directrice générale de l’UNESCO, les Lettres l’accréditant en qualité qu’Ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire, Délégué permanent du Japon auprès de l’UNESCO. Ils se sont entretenus pendant une vingtaine de minutes au sujet des principales missions de l’UNESCO et sur les champs d’action prioritaire pour le Japon pour les années à venir.

Son Excellence Monsieur Kenjiro Monji Présentation des Lettres de Créance

Son Excellence Monsieur Kenjiro Monji

saluant Madame Irina Bokova

Présentation des Lettres de Créance

 

 

 

Plus ancien

 

This page in English

 

 

Haut de page

 

 

Mentions légales | Accessibilité| Traitement des données personnelles

Copyright : 2015 Délégation permanente du Japon auprès de l'UNESCO